The Bridge École-Entreprises, l’école Bootcamp, spécialiste du Marketing Digital, annonce sa première promotion en Septembre 2019

Inspirée des Bootcamps US, The bridge forme des consultants et experts sur les nouveaux métiers dits « en tension », en seulement 10 mois, assorti d’un dispositif d’accompagnement à l’emploi.

The bridge annonce une soirée d’ouverture, le 10 septembre 2019, qui va réunir les partenaires et les étudiants de l’école ainsi que l’ensemble des facilitateurs.

L’école présente sa première promotion à la rentrée et ouvre ses candidatures pour la seconde rentrée, en janvier 2020.

The bridge, créée par des professionnels du marketing digital, est née pour répondre aux besoins de recrutements des entreprises face à la pénurie des talents.

En France, on estime qu’environ 35 000 postes restent à pourvoir sur ces métiers, par manque de candidats formés et opérationnels. Les annonceurs, agences de communications, régies, pure-players et même les start- ups, éprouvent les mêmes difficultés à recruter, mettant en difficulté leur capacité à se développer. La pénurie de talents n’a jamais été aussi forte.

Cette situation impose aux entreprises et recruteurs, de remettre en question leur stratégie d’acquisition, de gestion et de fidélisation des talents.

The bridge est née de ce constat, avec le soutien d’entreprises et de professionnels du secteur.

À l’issue d’une sélection rigoureuse menée par des professionnels exerçant en agences et chez l’annonceur, les candidats intègrent une spécialité à fort potentiel. L’École-Entreprises s’appuie sur une pédagogie active et innovante où l’apprentissage s’effectue par le recours à l’intelligence de situation.

Nous avons mis en place un processus de recrutement et de sélection spécifique qui donnent toutes les chances à nos étudiants d’exceller dans ces nouveaux métiers du numérique.

« Pour cette première promotion, nous avons eu 835 candidatures pour 40 places proposées », indique Rachid Abarki, Président- Fondateur de l’école. « Nous proposons autant de places que de postes à pouvoir », assure Rachid Abarki, « car nous assurons le placement de nos apprenants à l’issue de la formation, avec un coaching et mentoring professionnel. Avec des effectifs de taille réduite, nous dispensons ainsi des formations sur-mesure, en adéquation avec les besoins des recruteurs et entreprises partenaires ».

« Des prérequis sont souhaités, mais nous privilégions très clairement les soft-skills et les capacités d’adaptation, les aptitudes et l’envie du candidat »

— Rachid Abarki

Le dossier à compléter est large. Chacun choisit le type de réalisation qu’il souhaite mettre en avant. Le diplôme ou l’expérience professionnelle significative sont souvent mentionnés, mais pas obligatoires. Nous cherchons cette capacité à raisonner et agir dans un environnement complexe et évolutif. Certains ont déjà des bonnes bases du métier visé, d’autres n’ont aucunes compétences techniques. La plupart ont entre 25 et 35 ans.

«Nous cherchons donc à analyser leur savoir-être, leur passion du métier. Mais aussi leur motivation, leur envie de collectif et leur capacité à grandir avec l’entreprise qui les recrutera», confie Rachid Abarki, Président-Fondateur de l’école.